Une pédagogie unique pour une génération unique

Le Médiateur enfance-nature, un role rare et précieux

CIBLE 4.7 | Développement durable et citoyenneté mondiale

Depuis 2016, la Fondation Naya Nature utilise la pédagogie des 7 Passerelles de Connexion, créée et développée par  Aurélia Chevreul-Gaud.

Nos enfants sont-ils connectés au monde réel, au vivant ?

Observons et écoutons-les lorsqu’ils sont dans la nature, en plein air :

Nos élèves cochent une case ou plus ?

Grille de diagnostique de connexion à la nature ©

Vous souhaitez en savoir plus sur la Grille de diagnostique de connexion à la nature ?

En accompagnant les enfants des écoles ou des structures périscolaires dans la nature, Aurélia Chevreul-Gaud s’est rendue compte de besoins nouveaux liés à cette nouvelle génération d’enfants et à leur nouveau contexte de vie :

  • zone de vie (maison et école) en milieu urbanisé, donc à l’écart d’espaces plus grands et plus sauvages
  • déséquilibre croissant entre les temps de connexion au monde réel (la nature) et connexion au monde virtuel (les écrans)
  • entourage éducatif plus à l’aise en intérieur voire déconnecté, qu’il s’agisse des parents ou des éducateurs scolaires et périscolaires.
  • ou alors des éducateurs connectés à la nature mais n’ayant pas les clés pour s’adapter au niveau de déconnexion des enfants.

et qui dans tous les cas, confrontent régulièrement les enfants à des questions graves sur la destruction de la nature ou le réchauffement climatique, alors que ces enfants ne font que rarement l’expérience directe de cette nature dont il est question. Il s’agit de sujets alarmants, anxiogènes pour lesquelles les solutions se trouvent souvent hors de portée des élèves.

Une pédagogie à contre-pied de l’éco-anxiété

La conséquence de ces évolutions dans nos modes de vie est que la relation des enfants avec la nature se base dorénavant sur un éventail d’émotions qui va de l’ignorance à l’angoisse profonde d’un contact qui serait nocif pour soi… et pour la nature !

En effet, nous découvrons des enfants qui ont l’intime conviction que la nature est fragile et que la toucher, l’effleurer, l’occuper ne peut dans l’absolu, que l’endommager.

Ils se retrouvent tétanisés par cette appréhension de la nature alors que nous avons besoin que cette génération en redécouvre la sagesse : le vivant est un tout, fait d’innombrables interdépendances qui s’équilibrent.

“Nous avons besoin de futurs adultes capables de créativité spontanée pour résoudre les défis environnementaux. Pour mener à des solutions applicables, efficaces et holistiques, pour éviter les chimères, les fausses bonnes idées que nous voyons émerger régulièrement aujourd’hui.” – Aurélia Chevreul-Gaud

Nous avons besoin que cette créativité s’appuie sur une compréhension profonde, instinctive, du fonctionnement du vivant.

Il est urgent d’offrir aux enfants une éducation par la nature, basée sur une pédagogie appropriée aux conditions des enseignants et éducateurs. Une pédagogie qui leur permette de reconnecter les enfants à la nature de manière équilibrée, profonde et durable.

Aurélia Chevreul-Gaud s’est appuyée sur son parcours et ses expertises en Conduite des changements et en éducation par la nature pour définir une pédagogie opérationnelle. Elle permet de réparer les connexions altérées des enfants à la nature tout en tenant compte de ce qui fait la réalité de leur quotidien.

C’est une pédagogie du changement centrée sur le rôle de médiation de l’enseignant et de l’éducateur, entre l’enfant et la nature, permettant d’aller chercher les enfants là où ils se trouvent, au sens propre – dans leur école, leur lieu de vie – comme au sens figuré – dans leurs intérêts, leurs capacités, mais aussi dans leurs limites.

7 passerelles pour reconnecter les enfants avec la nature

Pour plus d’information, voir la formation

La pédagogie des 7 passerelles de connexion © est une pédagogie d’éducation PAR la nature (podcast APPRENDRE DANS OU AVEC LA NATURE: LE MOT QUI CHANGE TOUT).

Les passerelles de connexion sont les voies d’accès qui partent du monde intérieur de l’enfant avec ses centres d’intérêt, et la nature. Cette pédagogie d’école dehors propose différents points d’entrée dans la nature, pouvant répondre à leur appétence initiale pour lever en douceur leurs résistances à y passer du temps. Chacune de ces passerelles amène l’enfant à explorer puis à s’émerveiller. Leur complémentarité permet à l’élève d’étendre son champ d’action et son intérêt vers les autres passerelles pour petit à petit se connecter profondément et durablement au monde vivant.

Ces 7 passerelles sont complémentaires et holistiques.

“Elles appréhendent l’enfant non pas uniquement comme une individualité et une pensée, mais :

  • Comme un tout – constitué d’un corps, d’émotions, et d’un intellect –
  • Dans un tout social (les autres enfants) et biologique (les autres êtres vivants)”

La complémentarité de ces passerelles invite l’enfant à retrouver son intégrité corps-émotions-esprit-environnement.

Ces 7 passerelles de connexion répondent aussi, les unes ou les autres, aux appétences, aux talents et savoir-faire de la plupart des adultes éducateurs. Elles leur offrent ainsi une zone proximale de développement pour emmener les enfants dans la nature, en commençant par les passerelles qui leur sont les plus accessibles, les plus naturelles.

L’utilisation holistique des 7 passerelles permet aux Educateurs plus aguerris d’étendre et consolider leurs pratiques en extérieur, leur impact et leur propre connexion à la nature.

Les Educateurs au coeur de la pédagogie

Tout comme il n’est pas possible pour un enfant d’apprendre une langue vivante en regardant seul un programme sur écran, il n’est pas possible d’établir une véritable connexion, profonde et durable sans l’intervention d’un adulte éducateur.

Nous agissons comme médiateurs entre les enfants et la nature et sommes, nous-même, étroitement connectés à la nature.

“Par exemple, un enfant qui trouve l’aspect d’un champignon « dégoutant » pourra avoir, seul, l’intention de le détruire. Accompagné d’un médiateur, il aura le droit de trouver ce champignon dégoûtant, ou drôle, ou beau, ou sinistre… Il aura le droit d’imaginer que d’autres êtres vivants peuvent nous trouver, nous êtres humains, bizarres et peu appétissants. Il aura le droit d’imaginer que d’autres êtres vivants le trouvent plutôt appétissant au petit déjeuner et s’en nourrissent. Il aura enfin le droit de reconnaitre à ce champignon le droit à la vie et à ne pas être détruit.”

Dans ce cadre, notre rôle est de rétablir une relation entre les enfants et la nature en nous appuyant sur certains principes de la médiation :

L’imitation et l’apprentissage par l’exemple sont les premiers et meilleurs moyens d’apprentissage chez les enfants. Notre présence comme rôle-modèle attentif, enthousiaste et « explorateur » est donc un élément central de notre pédagogie.

Quel beau trésor que le partage avec les enfants de nos émotions spontanées et de notre émerveillement sincère au moment d’une découverte sur nous, sur les autres ou sur la nature qui nous entoure !

Sobre et local

La pédagogie des 7 passerelles est centrée sur le savoir-faire des Educateurs et Enseignants ; elle est sobre, et nécessite peu de moyens matériels. Le point essentiel est d’adapter l’équipement vestimentaire au besoin de confort des enfants et à son propre besoin.

De même, elle propose aux Educateurs de recréer une relation authentique avec le milieu naturel. Et de laisser l’opportunité aux parties en présence (nos enfants, nos élèves et la nature) de faire connaissance, de devenir familier et de s’apprécier. C’est pour cela que la pédagogie nous invite à mener nos explorations dans les coins de nature locaux, ceux auxquels les enfants appartiennent, qu’ils peuvent venir découvrir de la manière la plus libre possible. Ainsi, ils apprennent à détecter et à considérer la richesse de la nature qui les entoure.

Flow et rituels

Connaitre et apprécier quelqu’un demande du temps et de la régularité dans les relations. Il en est de même pour le monde naturel.

“Il ne nous est possible de détecter des changements [dans la nature], des événements qui nous interpellent, nous amusent ou suscitent des émotions que si nous nous y rendons régulièrement.”

La comparaison devient encore plus évidente si nous choisissons toujours le même moment dans la journée, ou dans la semaine… pour mieux en changer de temps à autre.

Les rituels aident à la régularité, et la pédagogie des 7 Passerelles de Connexion nous propose des rituels riches de sens pour approfondir au fil du temps les expériences des enfants. De même, le temps est une donnée précieuse dans la pédagogie qui laisse la place à l’immersion, au flow , mais aussi à la créativité autant qu’à l’erreur…

La pédagogie créée par Aurélia Chevreul-Gaud s’inspire de recherches approfondies.

Qu’est-ce qu’une connexion équilibrée, profonde et durable ?

Aurélia Chevreul-Gaud s’appuie sur l’échelle de Nisbet, Zelenski et Murphy, pour définir la connexion à la nature :

  • Se sentir confortable dans la nature, c’est-à-dire libre d’exprimer sa créativité, sa sensibilité, ses émotions etc. sans ressentir d’inconfort pour soi-même ou d’inconfort à l’idée d’abimer le coin de nature que l’on occupe,
  • Avoir pleinement conscience de la nature, c’est-à-dire savoir la percevoir finement avec tous les sens et dans toute sa richesse
  • Se sentir faire partie de la nature, c’est-à-dire considérer et respecter les autres êtres vivants dans leurs spécificités, comprendre qu’ils interagissent ensemble et avec nous.

Une connexion profonde est une connexion intense avec la nature, qui sollicite tous les sens, qui suscite des émotions vives, et qui stimule la curiosité intellectuelle.

“Cette connexion est équilibrée lorsqu’elle fait l’objet d’une réciprocité basée sur la considération et la connaissance et non sur la peur. Elle est durable lorsque les deux précédentes conditions sont remplies et qu’elle s’inscrit dans la régularité.”

Au sujet de la Cognition incarnée

Au sujet de l’Eco-psychologie – Lucie Sauvé

Suivez notre formation Mediation Enfance-Nature
Implémentez la pédagogie dans votre école/centre éducatif

7 Connection Gateways (c) pedagogy – copyright (c) 2020-2021 Aurélia Chevreul-Gaud